Mot du Pasteur

«Comme une plume légère»

«O très saint et adorable Esprit, faites-moi entendre votre douce et aimable voix. Je veux être devant vous comme une plume légère, afin que votre souffle m’emporte où il veut et que je ne lui oppose jamais la moindre résistance.» (Vénérable Père Libermann)

Cette prière du Vénérable Père Libermann, un des fondateurs des spiritains, rappelle à tous ses héritiers spirituels l’abandon et la docilité nécessaires et continuels à l’Esprit, mais aussi le défi permanent de dire : «Me voici» à ses appels inattendus, en se rappelant que la mission se reçoit, on ne se la donne pas.

Depuis quelques mois déjà, j’ai été amené à répondre OUI à l’un de ses appels me demandant de me consacrer à l’animation de ma communauté au Canada Français. L’appel à cette nouvelle mission me fait réaliser qu’il est temps pour moi de passer le flambeau de cette belle et grande communauté paroissiale à un autre pasteur plus disponible, que notre évêque nommera incessamment.

Mon ministère parmi vous comme curé s’achèvera, donc, le 30 juin 2016, dans la gratitude totale pour le chemin parcouru avec vous depuis juin 2011.

Il est évident que je prendrai le temps de vous exprimer toute ma reconnaissance pour ces cinq belles années. En attendant, je vous invite déjà à prier ardemment pour le pasteur que le Seigneur nous donnera.

Unions des prières.

Augustin Kasongo Milamba, CSSp, ‘’curé sortant’’

Retraite paroissiale sur la Miséricorde 2016

Thème: Miséricordieux comme le Père

«Dieu ne pardonne pas par décret, mais avec une caresse… il pardonne en caressant les blessures de nos péchés» (Pape François)

28, 29 février et 1er mars 2016 à 19h00  (église Saint-Joseph)

Avec Sœur Lorraine Caza, c.n.d.


1ère rencontre: dimanche 28 février 2016

La miséricorde de Dieu a un visage: Jésus

  • les évangiles sont débordants des gestes de miséricorde de Jésus;

  • Les évangiles sont remplis des enseignements de Jésus sur la miséricorde.


2e rencontre: lundi 29 février 2016

La miséricorde est le pilier qui soutient la vie de l'Église. «Dans l'action pastorale de                                           l'Église, tout devrait être enveloppé de la tendresse par laquelle on s'adresse aux                                                 croyants.» (Pape François)

                                   Est-ce que j'ai expérimenté la tendresse de l'Église…

  • dans les célébrations et la prière de l'Église?

  • dans des événements spéciaux: baptêmes, funérailles, mariages?

  • à travers des gestes et des paroles de certains membres de la communauté?

  • à travers des témoins remarquables de la tendresse de Dieu que j'ai rencontrés? dont j'ai entendu parler?

  • à l'occasion de grands projets communautaires?


3e rencontre: mardi 1er mars 2016

Personnellement, où en suis-je dans mon apprentissage de la Miséricorde, dans ma                                              conversion à la miséricorde?

  • qu'est-ce que j'ai vu, entendu, appris, retenu de la miséricorde dans mon milieu familial?

  • qu'est-ce que j'ai vu, entendu, appris et retenu de la miséricorde dans les milieux où j'ai travaillé?

  • qu'est-ce que j'ai vu, entendu, appris, retenu de la miséricorde dans mes autres milieux de vie: loisirs, mouvements, voisinage, paroisse?

  • qu'est-ce que j'aimerais transmettre à mes enfants, à mes élèves, à mes collègues, à ma communauté de foi au niveau de la miséricorde?

  • quelles sont les attitudes à cultiver pour devenir miséricordieux comme le Père: attitude de patience devant les limites des autres; conscience vive que nous avons besoin de miséricorde.

«La miséricorde est la carte d'identité de Dieu.»                  Quand et comment deviendra-t-elle MA carte d'identité?


Cordiale bienvenue à toutes et à tous